REGIE










REGIE



génération-trail


Generation-trail

















UTMB !


Un plateau exceptionnel pour cette 15ème édition !
Avec un plateau exceptionnel d'élites entourés de 8 000 coureurs anonymes qui se préparent déjà pour la grande aventure, cette 15ème édition s'annonce comme un sommet. Et comme pour s'en assurer encore un peu plus, tous les vainqueurs, hommes et femmes, des 14 éditions précédentes de l'UTMB sont invités. Que la fête promet d'être belle !

L'UTMB 2017
 : La bagarre va être belle
Pour cette prochaine édition, le suspense sera là. Kilian Jornet, tentera un temps ou le record de victoires (3 à son actif : 2008, 2009 et 2011) et jouera face à la volonté des meilleurs Américains, Jim Walmsley, Sage Canaday et David Laney, de monter pour la première fois sur la plus haute marche du podium... Les habitués aux places d'honneur (Top 3) : les Espagnols Luis Alberto Hernando ou Miguel Heras et le Lituanien Gediminas Grinius aimeraient bien, eux aussi, connaître la grande émotion de la victoire sous l'arche... tandis que les Français, François D'Haene et Xavier Thévenard, souhaitent plus que tout, renouer avec l'émotion de la victoire de l'UTMB. Il faudra suivre aussi : Andy Symonds, Sébastien Chaigneau, Julien Chorier, Pau Capell, Jordi Bes, Diego Pazos, Stéphane Brogniart, Mika Pasero, Sangé Sherpa, Jordi Gamito, Scott Hawker, Sylvain Couchaud, Yann Nourry, Sébastien Camus...

Comme chez les hommes, les meilleures traileuses de la planète se sont donné rendez-vous autour du Mont-Blanc début septembre. Les Américaines seront en force avec Magdalena Boulet, Stéphanie Howe ou Joelle Vaught. L'Espagnole Nuria Picas, deux fois deuxième en 2013 et 2014, gravira-t-elle la dernière marche ? La Française, Caroline Chaverot, espère le doublé après sa belle victoire en 2016 tandis que la Suissesse, Andrea Huser, imagine une première ! A suivre aussi, Emilie Lecomte, Juliette Blanchet, Fernanda Maciel...

Des grands coureurs sur les autres grandes courses !
Si bien sûr l'UTMB est l'épreuve reine, les autres courses ne sont pas moins belles. Moins longues elles ne sont pas des plus faciles ! Ceux qui ont bouclé la TDS peuvent en témoigner. Chez les hommes Jason Schlarb (USA) le Français Michel Lanne, l'Italien Fulvi Dapit ou l'Espagnol Pablo Manuel Villa-Gonzales se livreront un beau combat ! A suivre également :
Antoine Guillon, Arnaud Lejeune, Nicolas Duhail, Sylvain Camus, Julien Jorro, Christophe Le Saux, Marco Zanchi, Vincent Viet, Sacha Devillaz, Andrew Tuckey...

Une lutte aussi chez les dames avec la présence de grosses pointures : Rory Bosio (USA), Maud Gobert (FR), Dong Li (CN), Kathrin Götz (CH) et les Italiennes Sonia Locatelli ou Liza Borzani. Du jamais vu !

Comme les autres courses, la CCC sera le théâtre d'une course folle.
Hayden Hawks, Ryan Bak, Jorge Maravill
a pour les USA, Tom Owens (UK), Ludovic Pommeret (FR), vainqueur de l'UTMB 2016, Longfei Yan (CN), Thorbergur Jonsson (ISL) ou le Marocain Rachid El Morabity vont courir pour la gagne ! Tout comme
Ryan Sandes, Julien Navarro, Aurélien Collet, Yoann Stuck, Erik Clavery...

Et chez les dames, même combat ! Nathalie Mauclair (FR), vainqueur de l'UTMB 2015, contre les Américaines Megan Kimmel, Camille Herron, Janessa Taylor ou l'Espagnole Maite Maiora Elizondo

La dernière-née, l'OCC va aussi montrer du grand spectacle à suspense jusqu'à l'arrivée. Ruy Ueda pourrait bien être le premier Japonais à remporter l'OCC ? Mais il faudra compter aussi sur le Suisse Marc Lauenstein, les Espagnols, Daniel Garcia Gomez, Pau Bartolo ou encore Thibaut Baronian, Emmanuel Gault, Thierry Breuil, Michel Rabat....

Stevie Kremer, l'Américaine jouera la gagne contre sa compatriote Emily Peterson, l'Espagnole Uxue Fraile, la Norvégienne Yngvild Karspersen ou la Française Amandine Ferrato.

Élites et anonymes : Tous des héros déjà dans l'aventure
Il y a les élites et les milliers de coureurs anonymes, tous ensemble sur toutes les lignes de départ. Même aventure, même parcours, mêmes règles du jeu... seul le temps diffère. Pour tous, le même chemin, la même aventure partagée. Et cela reste l'une des valeurs majeures du trail running.

Comme pour les élites, les courses de l'UTMB se préparent : entraînement, distances de plus en plus longues, acquisition des points de qualification et inscription... Le dossard conquis, l'aventure commence en famille, entre amis, en solitaire, pour soi ou pour les autres.

- Pol, Matthieu, Louis et Quentin, les quatre mousquetaires !
Ces quatre amis se suivent un par un dans la foulée de l'un ou de l'autre. Malgré leur très jeune âge, en moyenne 25 ans, ils s'attaquent à ce sport plutôt réservé aux plus expérimentés, et repoussent à chaque fois un peu plus leurs limites afin de connaître ces moments de joie qu'offrent ces courses. « Ensemble à quatre sur la ligne de départ, ensemble à quatre à l'arrivée. Pour une 1ère course aussi longue tous les quatre, nous ne comptons pas abandonner, et encore moins abandonner un membre sur ce long chemin sans fin. C'est surtout cela l'esprit de l'UTMB ! »

- Deux frères, Nicolas et Thomas DAVID sont inscrits sur la TDS® tandis que leur troisième frère est inscrit sur l'UTMB® pour la deuxième année consécutive : « Tous présents toute la semaine avec nos enfants ainsi que nos parents pour l'assistance. »

- David, viticulteur, débute le Trail en 2013 après une année 2012 marquée par les chimiothérapies et radiothérapies en traitement d'un cancer. En 2015, il boucle la CCC à la 121ème place en 17h03. « Mon médecin cancérologue n'en revient pas de la vitesse à laquelle j'ai repris la forme suite à la rémission complète. La spirale est lancée, je poursuis en 2016 par la TDS et toujours la chance au tirage au sort ! Au final je finis 47ème en 19h39 ! Ce fut ma plus longue et belle course, un régal ! Maintenant plus de doute, encouragé par ma femme et mes deux filles, je décide de boucler ce mythique UTMB... Et pour la troisième année consécutive le tirage au sort positif me permet d'être parmi les partants 2017... Objectif ? boucler en moins de 30 heures et finir dans les 100 premiers. Quatre ans après la rémission totale de mon cancer, et même si cette maladie me paraît loin désormais, je suis fier de ce que j'ai accompli et j'espère faire une magnifique course le 1er septembre à venir... Je suis Ultra chanceux de pouvoir relever ce défi. »

- Marie est exploitante agricole dans le petit village du Beaucet situé dans les monts de Vaucluse au pied du mont Ventoux. Elle travaille avec son père et pratique un mode de culture très ancien en harmonie avec la nature. Mère de trois enfants, elle débute la course à pied en 2012. « J'ai toujours vu mon père courir tôt le matin, au lever du jour avant sa journée de travail. Il nous a si souvent fait rêver à travers ses récits de courses comme la Diagonale des Fous en 2007, l'UTMB en 2010 et tant d'autres ...C'était une évidence pour moi. Ainsi, avant de démarrer notre journée de travail, nous allons chercher dans nos collines ce mélange subtil de liberté et d'évasion à travers l'effort. Une alchimie qui nous tient en équilibre aujourd'hui. Nous avons décidé de nous inscrire ensemble à l'OCC en 2015, puis sur l'intégrale des Causses aux Templiers en 2016. Aujourd'hui, je viens de fêter 40 ans, j'ai une belle famille, un travail de la terre que j'aime... J'ai été tirée au sort pour la CCC 2017. Je suis comblée ! 

Photos Franck Oddoux


















© Création du site internet : Peggy Chopin - Mentions légales