REGIE










REGIE



génération-trail


Generation-trail

















Challenge Vallée de la Drôme !


Retour sur cette édition 2017 qui sent bon l'aventure !
Le bourg de Crest au fil des années, ne cesse d’innover et proposer aux amoureux de la course nature des formats pour chacun. Mais la plus grosse des nouveautés cette année était la Dungeon Race.

Vendredi 12 mai : Cédric Fleureton sans concession.
Le menu : Une montée en contre la montre, avec un départ toutes les 30s, pour s’attaquer au plus haut donjon médiéval d’Europe.   Une météo catastrophique qui va contraindre les techniciens de live race, d’installer en priorité le chronométrage, une des 6 caméras subissant la foudre dans l’après-midi. Heureusement à 17h15 la pluie s’estompe pour laisser la place à un ciel plus clément et au soleil.

712 mètres et 524 marches plus tard, c’est Cédric Fleureton qui s’impose en 4mn35, une course ou la première vague de coureurs étaient des bénévoles et des locaux, avec Jack Peyrard à leur tête.

Samedi 13 mai : Les Aventuriers du bout de Drôme.  Frédéric Desplanches retrouve sa couronne.
Un départ sous le risque des orages à 00h30, un nouvel horaire pour tenter la grande aventure, avec des barrières horaires élargies afin de donner une plus grande chance aux  80 courageux, avec  la possibilité de pouvoir bifurquer ou être détourné sur 105km « parcours initial » évitant le terrible grand Delmas.

Dans la chaleur, et un ciel orageux c’est Frédéric Desplanches qui retrouve sa couronne en  s’imposant  sans partage en 18h33 devant le prometteur Mathieu Craff,  en 19h21 » auteur d’une course sage, évitant  le coup de chaud qu’il avait eu en 2015. Il devance Ludovic Girard et Luca Papi en  20h05.

Chez les femmes La galloise William Kaz inscrit son nom au palmarès  pour la première fois en 26h50. La résidente de Chamonix, ayant trouvé sur les 3 becs au coucher du soleil, un des plus beaux panoramas qu’elle a eu l’occasion d’admirer.

Les faits : Des sentiers techniques et une météo qui tourne à l’orage a obligé l’organisation à neutraliser la course 20mn dans la nuit. Une course qui retrouve un pourcentage de finishers dans la moyenne nationale.


Les Maquisards 67km de pur bonheur sur le Vercors, sur la trace des héros de la vallée.
Des sentiers en commun avec le 123 km avec un retour à partir de beaufort sur des sentiers escarpés du Vercors, vont permettre au premier des Maquisards Marc Moulin  de passer la ligne en grand vainqueur en 7h39, après une bataille de chaque instant entre Nicolas Zalejski 2ème en 7h46 et Hervé Galliano 3ème en 7h46mn45.

La première Maquisarde étant Violaine Tardy en 9h57 devant Besqueut – Thomassery Laurie Annie et Carine Porret ensemble en 10h36.

Le skyrunning 37km – 2560 D+ : Le roi Du mont Cameroun dompte les 3 becs.
Une course pleine de panache pour le favori de l’épreuve Jaouad Zeroual, qui va attaquer au 3ème km, mais au passage des Auberts avant de se lancer sur  les 3 becs, son camarade de Team Éric Mbacha le Camerounais est à 1mn. Au sommet  les 2 New Balance sont en passe de faire le triplé avec Nicolas Bouvier Gaz 3ème. Dans la descente Jaouad attaque, mais Éric ne lâche pas, les 2 hommes font course commune, se portant même assistance.  Une course ou Éric va trouver le la force de lâcher son camarade dans la dernière ascension des gardettes. Il arrive en grand vainqueur  avec un temps de 3h47mn devant Jaouad Zeroual en 3h52 et Arnaud Gallois en 4h20.

Chez les femmes Maela Jaquen l’emporte en 5h35 devant Emmanuelle Blachon en 5h42 et Marie Béatrice Farjaud en 6h04.

13km combat de titan !
Avec  Freddy Guimard « New Balance »,  Champion de France de 10km et nouveau Champion de France de Marathon et Cédric Fleureton triple champion de France de Trail, Champion de France de Montagne, en pleine préparation pour le Mondial de Trail. 

Qui du routier ou du trailleur va s’imposer ? Cédric qui a l’avantage de la première partie en faut plat montant et une descente semi technique, mais qui à la Dungeon Race de la veille dans les jambes et une grosse semaine d’entrainement ou le nouveau de la Team New Balance Freddy Guimard  en pleine récupération de son marathon d’il y a 15 jours, mais avec une pointe de vitesse supérieur...

Au départ Cédric s’envole sans toutefois  creuser l’écart, dans Aouste, il arrive très vite avec Freddy Guimard qui revient, à la sortie d’un virage, il surprend le signaleur qui lui donne la direction, mais emporté par son élan il tire tout droit sur quelques mètres, Freddy passe et attaque. Il remporte sa première victoire à Crest en 47'30 devant Cécric en 49'23. Derrière c’est une belle 3ème place pour Guillaume Lenormand (51'26).

Chez les femmes la prometteuse Laurie Phai Pang en 1h04 devant Marie Hélène Arnaud  1h10 et Maria pierre en 1h11.

Place à la jeunesse :  L’amour de la course à pied ici est aussi partagée avec 300 enfants. La journée se terminant par les courses des  prochaines générations, ou le tracé type cross permet aux parents et aux enfants de courir en toute sécurité et encourager  en restant visible sur toute la boucle.


Dimanche 14 mai : Luca Papi domine le Challenge.        
Ils ne sont pas nombreux à tenter la grande aventure. 5 Challengers avec Luca Papi en tête et Mathieu Craff qui possède suite à sa 2ème place de la veille plus de 30mn d’avance.

Le départ est donné pour 43klm ou 21km à 9h. sur le 43km Mathieu Craff va vite laisser la victoire pour le Challenge 2017 à Luca Papi, en jetant l’éponge au bout de 10km.

Maratrail => Devant le futur vainqueur qui ne prend pas le temps de flâner, Nicolas Halgrain  impose le rythme pour l’emporter  en 3h43mn devant la surprenante et prometteuse  Isabelle Dragon en 4h01.  4mn plus tard Arnaud Lavendomme,  coureur de marathon en 2h26mn en termine, pour prendre une 3ème place.  La 2ème féminine étant Anne Dreyfus en 5h11mn et Marianne Thiebaud en 5h19mn.

Le 21km était annoncé palpitant, avec la présence de Cédric Fleureton, face à son camarade de Team Benjamin Bellamy ou Jérome Lassale, ou Morgan Dumas, Hamid Sellami... Un départ rapide, sur les bases du record de Mikael Paséro , au niveau de la croix de besot, Benjamin passe devant avec quelques mètres sur Cédric Fleureton, dans la descente Cédric revient,  mais la fatigue du week-end laisse des traces. Au 15ème kilomètre Benjamin garde le rythme sur la dernière crête et s’impose en 1h23mn43s devant Cédric Fleureton qui termine en footing en 1h28mn, la 3ème place étant prise par Morgan Dumas en 1h31mn.

Chez les féminines, Estela Penaranda Ibanez en 1h56mn devant Bernadette Dupart en 1h58mn et Delphine Vernet en 2h05mn.

La Crazy Girl : Une course de 7 km, avec pour marraine Emmanuelle Mayer et en association avec Agir contre le cancer 26. Une course ou  la victoire revient à Marion Mathieu devant Charlotte Suckert et Virginie Neffati.

Une nouvelle édition qui se termine traditionnellement avec le repas offert aux coureurs, sous les voix des speakers Ludovic Collet et Christopher Hardy, celui-ci remplaçant Hervé Gauthier qui tirait sa révérence à Crest, après des années passés au micro.   

Une édition 2017, surement le plus dur à organiser et à gérer nous confiait Jack Peyrard, depuis sa création. Avec  200 bénévoles épuisés, mais heureux des messages de remerciement des coureurs, les encourageants et les incitants à remettre ceci en 2018.  

http://www.challenge-drome.com

Photos : Photogone






















© Création du site internet : Peggy Chopin - Mentions légales